Publié dans Vie de maman en construction

Pourquoi repousser l’entée à l’école ?

Fiston étant né en février 2016, il a actuellement 2 ans et demi donc il pouvait légitimement prétendre à une place à l’école au mois de septembre, du moins dans notre ville. Pourtant, nous avons décidé de le faire rester en crèche familiale encore un an. 

maxresdefault

Parce qu’il aime sa nounou

Oui en crèche familiale (voir cet article si vous ne connaissez pas le fonctionnement), fiston est chez une nounou qu’à la base nous n’avions pas choisi mais qui nous comble vraiment. Douce, patiente, marrante…bref le top. Que ce soit l’été dernier ou cet été, nos vacances ne tombaient pas en même temps que les siennes donc il a été placé chez une autre nounou du réseau…et à chaque fois une cata.

Pourtant, fiston est très sociable et adore jouer avec les autres enfants (elle en garde deux autres avec lui et ils sont très complices et je suis bien contente qu’ils se suivent encore 1 an). Je ne m’inquiète donc pas particulièrement de ce côté là pour l’entrée future à l’école. Mais rester seul avec une personne inconnue, c’est différent que d’arriver en communauté. 

Parce qu’on va déménager

Oui, nous allons bientôt prendre le large…dans une autre ville. Je me voyais donc mal commencer ici l’école pour finalement l’en changer dans quelques mois. Je pense qu’un changement d’environnement suffit largement. Et même en termes de possibilité je ne suis pas sûre que techniquement nous aurions pu déjà inscrire fiston dans l’autre ville.

Parce qu’il n’est pas « propre »

Oui enfin c’est une raison sans en être une…vu que je sais depuis juin qu’il reste avec sa nounou cette année, je ne me suis mise aucune pression. J’attends patiemment que l’envie d’utiliser le pot (chose qu’il faisait régulièrement pendant 1 mois en début d’année) lui revienne. Du coup vu qu’il faut toujours des relou, la pression vient de notre entourage… C’est vraiment difficile de devoir presser un enfant avec une échéance pareille, ils ont largement le temps de connaître le stress. Même si je comprends bien le côté pratique de la part des structures évidemment.

Parce qu’on m’a conforté dans mon choix

Que ce soit la pédiatre, la directrice de la crèche (et pourtant dieu sait que les places sont demandées…), la nounou, la responsable petite enfance, tout le monde nous félicite de notre choix. Ils nous disent que si c’est possible, c’est une bonne chose pour lui. Attention je dis bien pour LUI. Parce que ces personnes le connaissent. Peut-être que pour d’autres enfants elles auraient conseillé l’école à 2 ans et demi, je ne sais pas.

D’ailleurs on a bien failli échouer dans cette idée. En effet à l’âge qu’il aura en septembre il était considéré par la crèche comme « en âge d’aller à l’école ». Donc sans même nous en parler son inscription n’avait pas été reconduite comme cela fut le cas l’année dernière (à cet âge ça coulait encore de source qu’il restait). Il a fallut appeler le service Petite Enfance pour qu’il signifie à la crèche que notre demande d’entrée à l’école avait été refusée et que donc il pouvait rester en crèche (nous n’avions jamais fait de demande hein :p).

Enfin bref on est donc repartis pour une année qui va être un peu plus compliquée que les autres côté logistique mais bon vu que je bosse à côté de chez la nounou ça sera le mieux finalement.

Le seul bémol ? Fiston réclame d’aller à l’école :):):)

Et pour vous était-ce une évidence ? Aviez vous des inquiétudes particulières ?

Maman en Chantier

 

14 commentaires sur « Pourquoi repousser l’entée à l’école ? »

  1. Ma fille est née en février 2014 et est rentré à l’école à 3 ans 1/2. Pas par choix chez nous, mais la politique de l’école. Je pense que l’adaptation à l’école s’est très bien passé grâce à son âge. Par contre le gros désavantage que j’avais était financier, vu qu’une partie des aides de la CAF s’arrête au 3 ans, ça nous a donné 6 mois très dur financièrement (mais ce n’est peut-être pas le cas en situation de crèche familiale). Enfin tes raisons font sens, surtout le déménagement, il vaut mieux ne pas changer si l’on peut les premières années je pense.

    J'aime

    1. tu vois ce que tu dis n’est pas bete je n’y avais pas songé…mais en effet la crèche familiale reste très correcte niveau prix, mais il est sur que ça va être quand même difficile sans laide de la Csg, surtout que depuis que je suis au SMIC c’est la galère même avec cette aide 😞. j’y avais pas pensé du tout snif

      J'aime

  2. Parfois c’est pas plus mal qu’un enfant entre à l’école maternelle plus tard, pour ma part c’est ce qui est arrivée mais c’était pour des raisons administratives. Je sais que beaucoup d’écoles préfèrent que l’enfant a 3 ans révolus lorsqu’il fait sa première rentrée scolaire car ils sont plus prêts notamment au niveau de la propreté (après ça c’est différent d’un enfant à un autre) et d’autonomie. Par contre si l’enfant redouble, le fait d’entrée tardivement à l’école lui fait perdre du temps, mais ça c’est mon avis personnel. J’ai une copine dont le fils va entrée à l’école à deux ans et demi en septembre et qui n’est toujours pas propre à ce jour mais qui pour des raisons financières ne peut pas le laisser en micro crèche alors que j’ai une autre amie qui son fils a eu trois ans en janvier mais qui voulait qu’il entre à deux ans et demi mais ce ne fut pas possible car pas de classes toute petite section dans l’école de quartier alors que son fils crevait d’envie d’y aller à l’école, comme quoi parfois c’est variable. Pour ma part, mon fils aura trois ans en juin 2019 et sera pile pour faire sa rentrée donc je ne me pose pas du tout la question à ce sujet.

    J'aime

      1. En effet mais bon après il y a des villes où les classes d’une trentaine de petits est très difficile pour une institutrice et une Assmat’ à devoir gérer alors ça peut se comprendre que beaucoup d’établissements ne veulent pas de petits si ils ont moins de deux ans et demi.

        J'aime

  3. Nous du coup on a dû commencer à deux ans et demi mais en mi-temps à cause du Demenagement (et pas de place en crèche..) et finalement même si je le pensais prêt, le fossé entre la crèche et l’école (pourtant une toute petite école etc) a été assez grand et avec les changements dûs au déménagement c’était sport. Je suis contente d’avoir pu l’accompagner au mieux durant une année. Comme ça là ce sera plus simple je pense, surtout avec l’arrivée de bébé. Si c’est pas indiscret vous partez où? C’est bien de pouvoir retarder l’entrée en maternelle finalement, car le rythme et les codes y sont complétement différents.

    J'aime

  4. Tess est aussi de février 2016 et elle ne rentrera pas non plus en septembre. Mais chez nous, ce n’est pas par choix… Il n’y a tout simplement pas de place. Ils sont déjà 35 par classe autant dire que ce n’est pas du tout adapté… J’aurais beaucoup aimé qu’elle rentre tout doucement, à son rythme, que le matin au début pour ne pas rompre ce lien si précieux avec sa nounou du jour au lendemain. Surtout qu’elle est propre et qu’elle est en demande de socialisation et d’activités… Ca se fera en septembre 2019, beaucoup moins en douceur mais j’espère tout aussi bien. En attendant, on va profiter de cette dernière année chez notre super nounou!

    J'aime

  5. C’est drôle je me reconnais dans plusieurs choses: mon fils a 2 ans et demi aussi et on a décidé d’attendre pour l’entrée à l’école. Pourtant il est très sociable, parle très bien mais on le vois encore un peu petit pour l’école… comme toi il nous a fait une phase d’un mois sur le pot et après plus rien! Là il l’accepte de nouveau depuis une semaine! Comme quoi ils ont tous leurs phases nos petits!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s