Publié dans Vie de maman en construction

La vie n’est qu’un jeu…

Une petite envie de vous faire partager cette pensée qui me taraude depuis toujours (rassurez vous je n’en rêve pas la nuit, c’est juste une réflexion). Déjà, enfant, je me disais « à quoi sert cette agitation, qui, au final, n’est qu’un jeu grotesque ? ». Après tout, quel est le sens de ce gigantesque recommencement ? Chaque matin, chaque nuit…

2597569118_small_1


Attention, loin de moi l’idée de faire dans le négativisme, car cette situation n’est pas forcément désespérée et s’avère même rassurante sous certains angles.

Le syndrome « SIMS »

Manger, boire, dormir…Depuis la nuit des temps, les êtres humains en sont à ce schéma. Se battre aussi. Malgré la complexité de notre fonctionnement et l’évolution de nos mœurs (en bien ou en mal), nous en revenons aux même schémas primaires : certains sont sur le devant de la scène et resterons dans l’Histoire. D’autres n’auront fait qu’une maigre apparition dans la vie. Ainsi de suite.
Je m’imagine parfois contrôlée par des êtres « supérieurs » qui appuieraient sur des boutons « tiens, celui là deviendra président. Celle-là prostituée. Au diable l’avarice, celui-là sautera sur les femmes de ménage (aucune référence politique bien entendu…). » Petite, je me disais que ces gens devaient bien rigoler à me voir agir comme ils le voulaient (en passant, je croyais même qu’ils m’espionnaient dans mon bain…sacrément atteinte la gamine.), puis j’ai lu Bernard Werber et je me suis dit que la réflexion était peut-être pas si loufoque.

Rien n’est éternel

Le plus étrange étant, selon moi, le côté furtif des choses. Aucun sentiment n’a parcouru les âges de façon immuable, comme pour dire « voilà votre raison d’exister ». Certains diront l’Amour, mais cet état, comme on le conçoit (majoritairement bien sûr) de nos jours est très récent. Pareil pour les enfants. Leur décès n’était qu’un maigre événement. S’il était destiné à devenir prince, évidemment la chose se corsait. Chacun a un rôle dans la matrice des choses, même si son rôle n’est pas forcément clair de prime abord.

Revenons-en toujours à ce but, cette fin de partie qui me taraude.

A chacun de créer sa propre partie

Si ce propos peut s’avérer légèrement déprimant, pour ma part il prouve une chose : il faut créer sa propre bulle. Arrêter de croire que tel schéma nous apportera la félicité et une place plus forte dans la vie parce qu’on nous le dit. Quoi que vous fassiez, vous ne sortirez pas du schéma classique, vous ne serez pas si différent des autres et irez aux toilettes comme tout le monde (ça c’est encore un truc bizarre mais je me suis souvent imaginée les stars ou politiques aux toilettes, ou dormant…).

Il est fou de voir à quel point certaines personnes cherchent par exemple à s’écarter des modèles traditionnels, se perdant en chemin, pour se prouver qu’ils existent alors qu’ils trouveraient juste leur bien-être dans un modèle classique. Comme pour la nourriture, comme pour les envies, il faut savoir s’écouter. Et, parfois, arrêter de trop penser, comme moi !

Maman en Chantier (et qui réfléchit trop le dimanche :p).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s