Publié dans Vie de maman en construction

Pourquoi la réelle mixité des jouets n’est pas pour tout de suite

Le rose pour les filles, le bleu pour les garçons…les poupées pour les unes, les voitures pour les autres. Sur le principe nous sommes de plus en plus nombreux à clamer que les enfants doivent pouvoir jouer avec ce qu’ils veulent. Vraiment ?

Sur le principe, oui, oui et re oui !

A titre personnel je suis 100% pour. Mes fils ont un poupon, des petites poupées, une cuisine, une dinette…JE (j’insiste sur le JE) prends plus en compte leurs goûts (ce qui implique qu’il y a aussi évidemment des voitures, des dino…). Je suis persuadée que le fait que les enfants puissent exprimer leurs véritables envies via les jouets les aide dans leur appréhension du monde et leur créativité. Que ce soit pour les garçons comme pour les filles, faire le ménage, la cuisine ou encore s’occuper d’un enfant devrait venir par le jeu. On pense souvent qu’ils sont petits, que ça n’a aucune incidence. En effet, ce n’est pas parce qu’ils pouponnent à 5 ans qu’ils seront de supers parents ou de grands cuisiniers, mais ils auront appris le lien via le jeu, ils sauront que ça leur est accessible. Je suis d’ailleurs un exemple parfait…j’ai toujours détesté les poupons, pourtant (je pense) je m’occupe bien de mes enfants.

Mais pour ceux qui sont en demande je trouve vraiment important d’accéder à cette envie de découverte, idem quand une fille (comme je l’ai demandé à l’époque sans succès) souhaite jouer aux voitures, aux pirates ou autre jeu soit disant plus connoté masculin. On me répétait que c’était un truc de mec, que ça ne se faisait pas. Mon meilleur ami jouait à la dinette chez moi mais ses parents refusaient de lui en acheter une…ce qui m’a toujours paru aberrant quand on voit le nombre de grands chefs (pareil il y a toujours eu des maîtres d’écoles, il y a des assistants maternels, des jardiniers, des coiffeurs…ils ont bien été enfants un jour, non ?). Donc cuisiner adulte en pro ça passe, mais étant enfant avec des aliments en plastique ça ne fait pas assez viril ? Bref vous aurez compris ma position.

Rome ne s’est pas faite en un jour

Sur ce sujet comme sur d’autres je trouve qu’on ne fait pas assez preuve de bienveillance parfois sur les réseaux. Une petite fille qui joue avec un aspirateur sur une pub et on crie directement au scandale « et pourquoi pas un garçon » ? Le risque n’est-il pas premièrement de déplacer le problème, de passer d’un extrême à l’autre ? Je sais je sais il y a encore du taff pour faire accepter les choses mais j’ai du mal à croire qu’un parent farouchement opposé à ce que son fils joue à la poupée sera influencé par une publicité d’un petit mec avec un poupon… C’est un tout qui fait évoluer le monde, à chacun de prendre sa part dans ce qui lui paraît « juste ». Mes parents par exemple étaient quand même un peu réfractaires à offrir des « jeux de fille » à fiston avant qu’il naisse. On en a discuté tranquillement, ça a fait du chemin dans leur tête, et maintenant ils lui offrent de tout sans même s’en rendre compte. Juste parce qu’ils savent que ça lui plaît. Fiston adore les bébés, joue beaucoup avec les siens et nous dit même qu’il veut travailler avec les enfants plus tard. Evidemment ça a le temps de changer mais je suis contente qu’il puisse l’exprimer !

Des cultures différentes

Les différences de culture ce n’est pas que d’un pays à un autre, c’est aussi d’une famille à une autre au final. Et il faut du temps pour faire évoluer les mentalités, on ne peut pas aller voir mamy Paulette et lui dire « oui les garçons jouent avec des poupons et tu dois penser que c’est bien sinon t’es une arriérée », elle à qui on a toujours rabâché que ça pourrait en faire des mauviette, voire les rendre homosexuels (diantre ! évidemment que moi je pense « et alors quand bien même ? » mais il y a nous et il y a les autres, il faut accepter qu’on soit tous différents). Oui c’est rétrograde, oui c’est archaïque comme pensée pour la plupart d’entre nous quand on lit ça noir sur blanc…mais à force de tomber sur le dos de ceux qui ont encore un peu de mal à s’y faire, on risque de braquer. Combien doivent se dire « allez là avec leur mode ils vont rendre nos gosses fou, il aura des voitures et la petite aura des Barbie et c’est tout » ? . ça vous semble extrême ? ça l’est. Tout comme il est extrême de blâmer un parent qui ne veut pas habiller son fils en Reine des Neiges comme certaines vidéos qui tournent sur le net.

Parce qu’on est jamais parfait à 100%

Si je développe ce sujet aujourd’hui c’est qu’à force de parler avec des gens soit disant 100% ouverts sur le sujet, j’ai aussi bien remarqué qu’il était hors de question pour eux que leur fils porte du rose ou des barrettes si il le réclamait, sous le motif de « c’est pas pareil…. ». Et c’est pas grave ! Laisser se faire les choses petit à petit ça marche aussi. Si on veut que nos enfants marchent vers l’égalité il faut déjà commencer par de petits actions. Les miennes c’est d’accéder à la demande de mon grand quand il veut prendre son poupon en écharpe, de le laisser essayer du vernis le mercredi, d’essayer une jupe si il a envie. Mais pas dehors, pas à l’école. Parce que si les moqueries ne faisaient que me viser, ça serait ok. Mais nous savons tous que la société actuelle n’est pas prête à ça, et c’est normal. Pas à pas… l’oiseau fait son nid.

Maman en Chantier

8 commentaires sur « Pourquoi la réelle mixité des jouets n’est pas pour tout de suite »

  1. Même chez moi, mon fils a toujours eu des cadeaux, des jouets, de garçons mais des qu’on est chez des amis qui ont des filles (pas beaucoup, on est entouré de petits gars), il joue avec les jouets de filles et mon homme lui dit que c’est pas bien (éduqué avec des idées arriérées…… J’aime ma belle mère !).
    Après dans l’histoire, ça a toujours été comme ça ! Les petits soldats de plombs ont été fait pour apprendre aux petits garçons l’art de la guerre quand la France a perdu la guerre de 1870……et les petites filles aux arts ménagers.
    Les jouets sont des objets éducatifs et à la maison on reproduit ce que l’on a connu !
    Donc mon homme a été éduqué avec l’idée que les garçons qui jouent avec des poupées deviendront gay ! Et être gay c’est déshonorer sa famille……. J’ai déjà dit que j’aime ma belle mère ??!!!! Donc je me galère quand je vais chez elle, la discussion est impossible donc je ne lui parle plus !!!!
    Même avec mon public, les jouets sont faits soit pour les garçons soit pour les filles et on n’inverse pas !!!
    Les idées reçues auront une longue vie malheureusement !

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est exactement ça il faut voir que ce sont des idées profondément ancrées dans l’imaginaire collectif… Et que jusque-là il n’y avait pas autant de jouets d’ailleurs… Les poupées d’un côté les petits soldats de l’autre et avant ça encore moins…donc forcément si on attend que les mentalités changent en un claquement de doigts on est forcément déçu 😔. Moi même quand j’entends certains propos ça me hérisse les poils mais j’ai vraiment fini par comprendre que parfois plus on se battait plus c’était contre-productif

      J'aime

  2. J’aime beaucoup ton article ! Je me suis beaucoup interrogée sur le fait d’offrir des jouets « garçon » (que je déteste dire ça ^^) à mes filles. Ma première s’est très peu intéressée aux voitures et autres engins de chantier et pourtant nous avons vraiment essayé de lui offrir des jouets très diversifiés. Sa petite sœur, qui a pourtant un exemple très « fille » du coup, est allée spontanément vers les camions et autres tractopelles ! Comme quoi… Du coup maintenant elles jouent toutes les deux avec un peu tous les jouets, comme je le faisais petite avec mon petit frère quand nous mélangions, légo, barbies et playmobil dans de folles aventures. Par contre, je me dis quand même qui si dans les publicités, à la télé etc. on voyait moins de poupées roses, plus de petits garçons jouant à la dinette et de filles en costume de pirates, quelque part pour certains parents je suis sure que ça deviendrait plus facilement « normal », puisqu’on le verrait partout.

    Aimé par 2 personnes

    1. C’est clair, l’intérêt étant justement que ce soit dans tous les sens. Il faudrait voir des garçons avec des dînettes ET des voitures, des petites filles en pirate ET en princesse, bref je rêve par exemple d’une marque qui laisserais juste ses petits « acteurs » aller vers ce qu’ils aiment. Je vois bien à la halte garderie ils vont tous vers tout et c’est un plaisir à voir 🥰

      J'aime

  3. Je suis à 100% d’accord avec toi, j’ai envie de dire qu’il y a des jouets « POUR ENFANTS » et puis c’est tout ! Petite quand j’ai dit au Père Noël que je voulais un camion tu devines la réponse que j’ai eue ? Je trouve très bien que les jouets soient partagés entre fille et garçon, adultes ils sauront tout faire. Et c’est vrai que les pubs devraient changer aussi.

    Aimé par 1 personne

  4. Merci pour cet article qui pousse à la réflexion… Je reste persuadée que les choses finiront par changer…
    Même si le chemin reste long…
    Naturellement, l’asticot a hérité des gigoteuses roses de ses soeurs… et ça a choqué plusieurs membres de ma famille… Mais on va y arriver, j’y crois !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s