Publié dans Ptitdeuz, Vie de maman en construction

La motricité libre quand on a plusieurs enfants

La motricité libre est le fait de laisser bébé évoluer dans son environnement sans « entraves », c’est à dire très peu voire pas de transat, pas de parc, et éventuellement matelas au sol pour dormir. Qu’on se le dise la place n’est pas ici au jugement, chacun fait comme il veut et surtout comme il peut. Mais pour ceux qui pratiquement la motricité libre, le sujet se corse quand même un poil quand bébé n’est plus seul.

Liberté totale

Pour fiston j’ai pratiqué en quelque sorte la motricité libre sans connaître le nom. En gros le principe de la motricité libre c’est que bébé apprenne à utiliser son corps seul, hors temps de repas. On ne le met donc pas assis contre un coussin, on ne le tient pas par les mains pour apprendre à marcher, etc. Pour le coup ce n’était pas un effet de mode, déjà parce que le terme existe depuis les années 60, et surtout parce que c’était surtout notre façon de fonctionner de base avec fiston. Mais pas à 100%, et oui comme pour la DME nous avons toujours fait un peu à notre sauce…donc nous nous sommes quand même un peu servis du transat pour nos deux enfants (histoire de ne pas rester 6 mois sans douche :p et pour fiston ça avait le mérite de soulager ses coliques), et avons utilisé des lits à barreaux. Pour moi il en est ainsi sur tous les sujets de la parentalité…suivre une mouvance si vraiment elle vous correspond, oui, mais pas à l’extrême. Des ajustements face à votre façon de vivre, de penser, ne rend pas la chose plus ou moins efficace et ne vous classe ni dans la case des « bons parents » ni dans celle des « mauvais ».

Avec un seul enfant

Pour fiston on a sécurisé notre appartement au maximum et du coup au-delà on avait peu de choses à penser. Je ne me suis jamais trop inquiétée quand bébé grimpe dans le lave-vaisselle, le lave-linge…(scoop, il ne peut pas lancer le bouton de l’intérieur :)). Très tôt je tente de leur montrer comment descendre du canapé ou du lit (ce qui n’empêche évidemment pas la surveillance), et quand on est à la campagne, je me mets derrière Ptitdeuz dans les escaliers quand il veut tenter l’ascension. Oui ça peut être dangereux si il le fait seul, mais je considère que si un jour par je ne sais quelle maladresse il y va sans surveillance, je préfère qu’il ai déjà tenté le coup, voyez ? Un peu comme le fait d’apprendre tôt à nager pour ne pas couler (je dis ça mais fiston refuse catégoriquement pour le moment lol). Bon en vrai on a une petite barrière pour plus tard, mais tant qu’on a les yeux rivés sur lui, pas question de la mettre. Donc j’en reviens à mes moutons, avec un enfant c’est « globalement » simple. Nous avions reçu un parc en cadeau au baptême de fiston…et même si ça ne m’emballait pas on a tenté le coup. Il avait 9 mois, pratiquait la motricité libre, autant dire que le parc a du rester 2 jours. Et pour Ptitdeuz il a du servir 20 min en 11 mois à tout casser.

Quand la fratrie s’agrandit

Soyons francs, plusieurs sujets se corsent lorsque la famille s’agrandit. Ici la motricité libre a été un des points les plus flagrants. On continue de la pratiquer de la même manière mais…aux difficultés de base s’ajoutent les petits jouets dangereux de fiston, fan de Legos et autres joyeusetés du genre. Puis tous ces endroits qu’on sécurise et que fiston « rend » dangereux sans le vouloir, en rajoutant une chaise au mauvais endroit, un petit sachet plastique, etc.

Notre solution la plus efficace ? Responsabiliser fiston. Clairement impossible de lui enlever tout ce qui pourrait représenter un danger pour son frère. La situation est déjà assez perturbante, si on enlève au grand tout ce qui justement fait de lui un « grand », on part au devant de grosses difficultés. Alors on a bien expliqué les dangers et dès qu’il voit un petit objet par terre ou à disposition de Ptitdeuz, il le range. Il ne joue aux Lego que sur la grande table du salon et range après chaque « session » de jeu. Désormais dès qu’il entend un bruit d’objet qui tombe il court et nous dit « si il arrivait quelque chose à mon frère je serais si triste » (je vous rassure il y a aussi des moments où il semble avoir envie de le baffer mais heureusement ça ne passe pas par le lâcher d’un petit objet étouffant devant lui :s).

Sur d’autres points je vous avoue qu’on sèche un peu…fiston va seul aux toilettes depuis longtemps déjà mais a trop peur si la porte est ouverte. Problème, parmi les passions actuelles de son petit frère on retrouve la brosse des toilettes et la main dans la cuvette. Donc il faut à chaque fois faire très attention car dès qu’il entend la porte, Ptitdeuz fonce.

chez son arrière grand-mère…à suivre son frère

La motricité libre c’est crevant

Avec plusieurs enfants en effet, c’est fatiguant. Après je ne me verrais clairement pas faire autrement, il faut juste que je serre les dents pendant quelques mois :p. Actuellement Ptitdeuz n’a qu’une idée en tête la plupart du temps, monter sur les canapés et lits… et comme fiston veut jouer avec lui (et qu’il a le gabarit d’un enfant de 8 ans), il l’aide à se hisser. Donc, comment dire, c’est épuisant, mais il est vrai que j’aime le voir faire à sa guise, prendre des « risques ». Je suis persuadée que ça aide à avoir confiance en soi, juste qu’il faut être sans cesse derrière.

Alors quand je ne peux pas passer mon temps à surveiller, je ferme les portes et on reste dans une pièce. C’est la seule solution totalement sécuritaire que j’ai trouvé mais si vous en avez d’autres, je suis preneuse !

Maman en Chantier

Un commentaire sur « La motricité libre quand on a plusieurs enfants »

  1. Ohlala ça me fait peur ! Le parc c’était quand il pouvait tenir assis, pratique il était en sécurité et maman pouvait enfin aller au ptit coin ! Les escaliers, quel souvenir, alors que je changeais la couche de la dernière, son frère a dévalé les marches du haut en bas pour atterrir la les jambes en l’air. Du coup j’ai acheté une barrière.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s