Publié dans Ptitdeuz, Vie de maman en construction

Diversification de notre deuxième enfant : volte face complet !

Vous l’aurez compris à mon titre, nous n’avons pas diversifié Ptitdeuz de la même manière que fiston, même si les premiers temps ont été similaires. Comme dans pas mal de domaines, je suis plus sereine avec Ptitdeuz (l’effet 2ème enfant sûrement, toussa toussa :p), et ça donne une diversification un peu à l’instinct (ne voulant pas dire sans règles) et un bébé gourmand et curieux.

Se reposer sur les pédiatres pour le premier

Tout ce qu’elle nous disait à l’époque était parole d’évangile. Si elle me disait d’attendre 3 jours, j’attendais, si il fallait 20g de protéines, il y en avait 20 et pas un gramme de +. On suivait à la lettre. La peur de mal faire, de la fausse route, etc. Nous avions commencé par les légumes, toujours mixés maison. Les morceaux introduits bien plus tard, à peu près quand il a commencé à savoir utiliser sa cuillère, donc longtemps après, vers 10 mois/1 an je pense. Ce qui n’empêche qu’il aimait quasiment tout ce qu’on lui présentait. Les petits pots du commerces ont été introduits de temps en temps également car je me disais que chez nounou ce ne serait pas forcément toujours maison (au final ça l’a été mais bon je ne me doutais pas que nous aurions une telle perle). Il aimait manger de tout, sans que ce soit non plus une passion. Mais de mon côté même si je prenais plaisir à le voir manger, je faisais tout ça un peu machinalement, d’autant plus que c’était la période de ma dépression post partum donc autant dire que je ne me faisais pas confiance pour sortir des clous.

Désormais fiston est un enfant très gourmand…mais qui n’aime pas la diversité. Fruits et légumes sont quasiment impossible à lui faire manger, pourtant on a testé sous toutes les formes ludiques et tout. Féculents, viandes basiques (pas de sauce mon dieu maman !), fromages basiques type comté. Il n’y a qu’à l’école qu’il accepte parfois de goûter, l’émulation des copains tout ça. Alors évidemment parfois je me demande si ça aurait été pareil si il avait connu la DME mais bon je ne saurai jamais 🙃. Ni si ça continuera comme ça pour Ptitdeuz, tout peut changer.

Ptitdeuz, écouté et compris

Pour Ptitdeuz ça a été tellement plus simple. Pas de dépression à l’horizon (ça aide énormément évidemment), et surtout un petit garçon qui nous a montré très vite que la nourriture serait une de ses passions. Moi qui n’étais pas du genre pressé pour démarrer la diversification, voilà qu’à 3 mois il battait des bras dès qu’il nous voyait manger. La découverte des purées a été une énorme source de joie pour lui. Il a tout aimé, et j’ai commencé rapidement à ajouter des épices, des textures différents dont il a rapidement raffolé. Oui mais ce n’était pas assez, monsieur voulait du solide, ça se voyait. Plus les textures étaient lisses ou liquides, moins il voulait de ses purées.

Je précise (sérieusement je ne savais pas où poser ça) qu’avoir des dents n’est pas vraiment nécessaire non plus. Certes Ptitdeuz en a 6 à 8 mois mais certains enfants sans dents arrivent très bien à manger des aliments solides, la gencives étant très « costaud » (nana qui arrive pas à trouver ses mots bonsoir !).

Mixer diversification classique et DME

J’ai alors décider de me renseigner sur la DME (diversification menée par l’enfant) et de m’en inspirer. Le côté « on suit à la lettre la diversification classique ou la DME », ça ne me convient pas. Du moins dans notre cas, hors de question de nous mettre des barrières. Donc on a continué à donner des purées (de moins en moins lisses), mais surtout à lui de nous montrer ce qu’il voulait. Si la DME est recommandé à partir de 6
mois ce n’est en fait pas vraiment une question d’âge mais plutôt de position et d’appétence. Si bébé tient droit sur sa chaise et est en demande, banco. Après on voit vite si ça convient.

Et ce qu’il veut depuis des mois, c’est manger comme nous. En m’inspirant de plusieurs comptes sur la dme (je ferai une sélection sur le post Instagram si ça vous intéresse mais celle qui m’a le plus aidé c’est @la_vie_dune_maman_ortho), j’ai commencé avec des morceaux de pastèque et de melon, en prenant soin de laisser un bout de peau – nettoyée – pour qu’il puisse bien tenir. Et petit à petit j’ai regardé sur quoi il flashait le plus.


En vrac, il mange souvent :

– des brocolis en fleurette, juste cuits vapeur, ou des courgettes
– du poisson blanc vapeur (en vérifiant bien l’absence d’arêtes avant), tel quel ou en boulettes (voir photo)
– pastèque/ melon / nectarine / fraise…en gros quasiment tous les fruits et légumes que l’on mange si ils peuvent être découpés en tronçon genre grosse frite. Alors oui pour les fruits qui glissent on laisse de la peau (kiwi, pastèque, melon…) pour qu’ils puissent agripper et ne vous inquiétez pas, à part suçoter la peau il ne l’avale pas ;).
– boudoirs pour bébés babybio…ils sont moins sucrés mais il a goûté les boudoirs normaux et évidemment depuis…devinez la préférence 🙄
– des « tartines craquantes » bio, sortes de craquottes sur lesquelles je tartine toutes sortes de choses…framboises écrasées, houmous, yaourt nature, bref tous les tartinables sont possibles.
– Grosso modo je lui fait goûter plein de trucs régulièrement qui ne sont pas à son « menu » mais au nôtre…fromages, gros cornichons, etc, etc.

La liste est non exhaustive car je ne suis pas très organisée. En gros en préparant le repas pour nous je regarde ce qui pourrait lui plaire et surtout aller avec sa manière de manger actuelle. Donc parfois il n’y a rien donc c’est une purée classique…mais comme dit plus haut il les refuse de plus en plus 🙃.

L’équipement

Je vous l’avoue…je galère tellement à écrire cet article depuis des semaines par manque de temps que je voulais faire l’impasse sur cette partie…pourtant c’est trop important apparemment pour beaucoup d’entre vous pour que je ne l’aborde pas. D’ailleurs quand j’ai parlé au chéri de ce fonctionnement, ça a été sa première crainte, en tant que petit maniaque qu’il est :p. Alors certes un enfant qui manque seul ça en fout partout, il y en a part terre, dans les cheveux, dans la couche, sur les autres…

Mais c’est aussi le positif du concept. Bébé découvre les aliment avec les mains, d’un point de vue sensoriel c’est assez intéressant. D’ailleurs je le vois, alors que la plupart des aliments sont mis dans la bouche direct, pour certains il adore les broyer, malaxer, on sent qu’il kiffe la sensation (la banane par exemple c’est une vraie purée qui fini même dans les oreilles ah ah). Donc en général quand je suis seule avec les enfants je le mets en couche et je pose les aliments sur la tablette de sa chaise haute ou dans son assiette à compartiments. Il s’en met partout mais après je nettoie avec un gant ou hop au bain quand vraiment c’est la cata. Mais quand chéri est là on utilise la gamme complète trouvée sur Ma Petite Assiette, notamment le bavoir couvre-tout qui récupère tout et se rince facilement ! On a aussi les pré-cuillères qui sont géniales et qu’on commence tout juste à utiliser depuis la semaine dernière. En gros la cuillère garde l’aliment (compote ou purée) et bébé n’a plus qu’à la suçoter pour apprendre petit à petit à utiliser cet instrument. Ce site est une mine d’or et j’ai déja flashé sur quelques petites choses qui me tentent bien…

En bref

Le but de mon article en fait ce n’est surtout pas de faire l’apologie de la DME mais surtout de montrer qu’au fil du temps en général on sait ce qui nous convient à nous comme à bébé. Personnellement déjà ça m’aide beaucoup dans mon organisation de faire ça mais je n’aurais pas pu l’imposer à mon enfant. J’ai des enfants dans mon entourage qui n’ont pas du tout d’appétence pour tout ce qui est solide à cet âge-là, voire des rejets, et ce n’est pas grave du tout. Ce qui m’a amené à cette façon de faire c’est surtout la demande de Ptitdeuz.
Comme pour toutes les mamans moi aussi j’avais peur de l’étouffement et j’ai lu un peu partout que beaucoup d’enfants avaient des réflexes assez impressionnants. C’est arrivé plusieurs fois à mon fils qui en fait quand un morceau est trop gros fais mine de vomir pour ramener le morceau en début de bouche et le remâcher. Sincèrement c’est arrivé très rarement et je ne sais pas si j’aurais continué si c’était arrivé régulièrement. Je ne suis pas du genre à forcer les choses même si je me dis que telle technique est mieux.

Je précise également que si on veut manger un peu tranquillement, c’est obligatoire que Ptitdeuz ai quelque chose à grignoter. Sinon il voit direct qu’on mange, se met à hurler, bref…Vraiment une passion, je ne plaisante pas en disant ça.

Je suis juste une maman qui alterne pour son bébé le fait de manger des purée maison, des purées industrielles (bio par contre en général), et du solide en majorité, donc rien de fou, c’est en accord avec nous, maintenant. Mais vraiment j’insiste sur le fait que tout ça est guidé par bébé. Et que même si bébé semble réclamer mais qu’on ne le sent pas soi, il ne faut pas se forcer. C’est un travail d’équipe et ça peut marcher tout autant d’une autre manière, pas de panique.

Chez vous ça s’est passé comment ? Votre vision des choses a-t-elle évolué au fil des enfants ?

Maman en Chantier

Ps ; cet article est amené, comme Ptitdeuz, à évoluer, donc n’hésitez pas à poser vos questions et partager vos expériences :).

12 commentaires sur « Diversification de notre deuxième enfant : volte face complet ! »

  1. Pour mon fils, on a suivi l’avis du pédiatre car chez moi, il y a des allergies alimentaires donc ben on a fait attention ! On testait la pulpe du légume ou du fruit sur sa peau avant de lui introduire. Il a juste fait une petite réaction à la courgette donc on a essayé bien plus tard !
    Sinon il a été élevé à la technique de « mon papa fait ce qu’il veut » : mon père lui a fait goûté toute la charcuterie, tous les gâteaux alors que j’ai dit non !!!!!
    C’était couru d’avance, il a fait la même chose avec les autres enfants que ma mère (nounou) a eu avant mon fils !!!!! Et comme c’est son petit-fils, ça a été la fête….. Surtout que je n’étais pas là pour le voir !!!!
    Mon fils, contrairement à moi, mange de tout….. C’est le principal !

    Aimé par 1 personne

    1. Raaa le truc relou mais je comprends mon père est tenté de faire ça aussi alors je dois sévir. Ici on a la chance de ne pas connaître les allergies (🤞) mais on introduit aussi les allergènes petit à petit sur 3 jours..

      J'aime

  2. Au 1er on ne sait pas vraiment comment faire, à l’époque (les années 68/70) on réveillait bébé toutes les 3h pour lui donner le biberon ! Le pauvre perturbé dans son sommeil du coup. Pour mon 2ème j’ai pratiqué l’allaitement à la demande, tant qu’il dormait il n’avait pas faim. Pareil pour les suivants. Et on ne donnait du solide que plus tard. Ma fille a eu sa 1ère dent à 3 mois et du coup refusait la cuillère, j’ai fini par faire un gros trou dans la tétine du biberon pour lui donner des soupes ou purées épaisses. Comme quoi on s’adapte.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ça ! Mais tu sais le coup des 3h ma mère l’a fait aussi et à la mater on me demandait de le faire alors que tt allait bien. Du couo je faisais pas, il dormait bien il était en bonne santé, aucun intérêt. Moi pour le coup je n’ai pas allaité mais Ptitdeuz continue d’être très fervent côté biberon 🙃

      Aimé par 1 personne

Répondre à provencale84 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s