Publié dans Vie de fiston, Vie de maman en construction

Rentrée de parents VS Rentrée d’enfants

Il y a 28 ans je m’apprêtais à vivre ma première rentrée. Cette fois c’est au tour de fiston et donc ma première rentrée en tant que maman. Ben bordel c’est bien différent mais tout aussi perturbant.

Petite blondinette toute menue il y a 28 ans

A cette époque donc, j’ai découvert l’école du Bois-Joli. C’est con mais rien que ce nom m’a aidé à apprécier les lieux car je faisais une approche avec la chanson du furet tout ça tout ça. Il était décidé que la plupart du temps, je n’irais au départ que le matin et l’après-midi je serais gardée par mes grands-parents. Finalement je préférais les jours où je restais car je faisais bien plus de choses avec mes copains.

Je ne me souviens pas du premier jour (il paraît que j’ai un peu pleuré les deux premiers matins) mais j’ai des bribes de souvenirs des jours qui suivirent, je me souviens d’un tapis avec des routes pour les voitures, du coin cuisine, et de la directrice…Sylvie, que j’ai fuis comme la peste pendant les 2 premières années car elle me terrifiait. Pour finir par l’idolâtrer lorsque je l’ai eu comme maîtresse en GS (mes parents ont du m’acheter un petit accordéon vu qu’elle jouait de l’accordéon et que je voulais faire tout pareil).

J’ai des souvenirs en vrac…les patins à roulettes jaunes et bleus, la morsure à la petite Julie, ma rencontre avec ma meilleure amie de l’époque qui est toujours dans ma vie actuellement, le premier bisou sur la bouche avec ma copine Clara pour « voir ce que ça fait », les coloriages de Noël, la cantine et ces lentilles dont je raffolais, la dame de service que je suivais partout, le sable du bac à sable que je mangeais à pleines poignées (ouai je sais c’est flippant), ces jouets McDo que je cachais dans ma chaussette pour les offrir aux copains à la récré… Des souvenirs fugaces d’une époque heureuse, insouciante et surtout le début de ma propre identité. Et c’est probablement ça qui rend ce lundi si particulier en tant que maman.

Petite châtain enceinte de 31 ans ce lundi 2 septembre 2019

On y passe tous, c’est un passage normal et quasi obligé à moins de faire de l’enseignement à domicile. Bref, quoi de plus normal que la première rentrée, ainsi que toutes les suivantes. Pourtant, il nous fait vivre de sacrés bonds dans le cœur ce jour-là.

Depuis la visite de l’établissement en juin, il s’est passé du temps, il y a eu les vacances…On avait jamais passé autant de temps collés ensemble depuis la naissance de fiston. Oui, à partir de lundi, je vais souffler, me reposer et me concentrer sur moi et mon bidon.

Mais jusque-là, je recevais régulièrement des photos (d’elle-même hein, on avait jamais rien demandé) de la part de la nounou, on savait comment il avait mangé, si il avait pleuré. Entre ça, on passait les vacances avec lui donc on savait quasiment tout, ses relations avec les copains du parc comprises. Même si on sait bien qu’un enfant ne nous appartient jamais, on en a parfois l’impression fugace.

A partir de lundi, il va avoir sa bulle. Sa vie. Ces fameux souvenirs qu’il couchera peut-être un jour lui aussi sur le papier ou sur un blog. Il aura peut-être sa Marion, ses souvenirs de trottinette dans la cours et de confection de cadeaux de fête des mères, les bêtises qu’il ne nous dira jamais et les amitiés qu’il nouera secrètement. Son monde va devenir plus vaste, il grandit, voilà tout. Petit Kangourou va sortir de ma poche pour me donner la main à côté et les rentrées vont s’enchaîner.

Puis il y aura les apprentissages, ce que je le verrai apprendre au fil du temps, cette fierté que j’aurai à montrer ses dessins en famille le jour de Noël, à venir le chercher avec son frère…

Et il y aura, il y aura tout ça à découvrir. Lundi, je sais que je vais chialer, ça ne servira à rien de me réconforter, ce ne seront pas vraiment des larmes de tristesse. Un brin de nostalgie, un soupçon de temps qui file, et surtout de l’amour à revendre à accompagner mon fils dans sa vie qui ne fait que commencer.

Maman en Chantier

13 commentaires sur « Rentrée de parents VS Rentrée d’enfants »

  1. Hé ben quelle mémoire tu as ! Je suis contente d’être sortie de ce circuit scolaire moi, surtout quand je vois la cohue dans les rayons. Et à mon époque nous n’avions pas de liste à l’avance, il fallait tous les jours faire les achats demandés par tel ou tel prof. Bon courage tu verras qu’il sera bien ton loulou

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ça je comprends 😂 pour le moment en maternelle on a pas ce soucis mais j’ai pas hâte car j’ai bien connu ça aussi…j’étais dans une école privée où on devait noter nous même à chaque nouveau cours de rentrée ce que chaque prof voulait et le samedi d’après on débarquait chez Carrefour…l’enfer lol

      Aimé par 1 personne

  2. Quel magnifique texte ! C’est rare de parler de ces larmes de joie. J’ai été très émue aussi l’année dernière lors de la première rentrée de mes jumeaux. Je me disais que c’était une incroyable aventure qui allait commencer pour eux, un premier petit pas vers l’indépendance.

    Aimé par 1 personne

    1. Oh c’est gentil ça me touche. Oui c’est finalement le début de leur vie « sociale » si on veut…perso j’ai pas envie qu’il grandisse plus vite mais pas envie de revenir en arrière non plus. Profiter de ce qui passe tout simplement.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s