Publié dans Vie de fiston

Se préparer à la première rentrée scolaire

La visite de l’école maternelle de fiston a marqué le coup d’envoi de cette nouvelle étape, ça y’est on a plongé dans ce grand bain qui va durer…oh entre 15 et 20 ans, une broutille. Alors je pense que lui comme nous avons besoin de nous y préparer.

La visite de l’école

L’événement indispensable qui marque le début de tout ça. Naïvement je voyais ça comme 2h assez banales dans ma semaine. Pourtant, à peine le pied posé dans l’enceinte, j’ai eu un sentiment vraiment…ambivalent comme je vous en ai parlé sur Instagram. Entre oppression et curiosité. ça a commencé par une présentation de l’équipe (nous étions je pense une quarantaine, parents et enfants confondus) ainsi qu’une énumération des infos pratiques genre horaires, fiches à remplir, etc. ça a duré 35 minutes pendant lesquelles tous les enfants ont commencé à devenir intenables et pendant lesquelles j’ai maîtrisé les larmes qui s’agglutinaient au bord de ma paupière inférieur.

Ensuite nous avons visité les classes, dortoirs, salles de jeux…avec un fiston qui n’avait alors qu’une envie, que l’école commence aujourd’hui :).

En parler

Evidemment si l’enfant dit qu’il n’a pas envie, je pense qu’il faut éviter d’en parler toute la journée. Quelques évocations pendant l’été (« ça tu vois tu le feras / l’apprendra aussi à l’école ») suffisent à mon sens pour s’habituer à l’idée en douceur. De notre côté fiston aura 3 ans et demi à la rentrée donc il en parle énormément donc là j’estime qu’il faut satisfaire sa curiosité un minimum parce que mine de, 2 mois et demi c’est long pour un enfant.

ça passe donc par quelques jeux où on apprend à compter, des associations d’images ou de mots…et à chaque fois je précise qu’il fera aussi ce genre de chose en classe. Apparemment il se projette très bien étant donné qu’il nous réclame de faire « la classe » au moins une fois par jour.

La lecture

Dans chaque situation ou étape, je trouve qu’il n’y a rien de mieux que les livres pour se faire une représentation. La plupart de cette sélection était déjà à moi quand j’étais enfant et sa grand-mère a ajouté une petite nouveauté. Il n’y a à mon sens pas besoin de lui en acheter 40 mais quelques-uns bien choisis pourquoi pas. Lui qui ne connaît que moyennement la collectivité (il est actuellement en crèche familiale) se fait ainsi une meilleure représentation de ce qu’est la cantine, la récréation…et ainsi il demande quand il y aura droit en vrai. J’aime particulièrement celui de la collection Docs Animés des éditions Milan car il y a plein de petites activités dedans avec des fenêtres à ouvrir, des animations à glisser…et surtout cela prend en compte l’organisation actuelle des maternelles qui n’était pas la même à mon époque.

Et la préparation des parents ?

Vraiment je vous le dis je ne pensais pas que la visite de l’école me remuerait autant. Maintenant je comprends.

Nous qui sommes considérés assez « uniques » en crèche familiale vu que nous avons peu d’interlocuteurs au quotidien seront désormais un peu noyés dans la masse. Je l’ai bien remarqué lors de la visite, ça m’a rappelé la classe justement. Quand le prof demandait si on avait des questions et que toujours les mêmes levaient et relevaient la main pendant que moi, discrète, j’avais juste envie de partir déjeuner. ça n’a pas changé. Des parents ont monopolisé la parole pendant que nous attendions, discrets, la suite de la visite.

Et surtout…si mon chéri n’en a quasiment aucun souvenirs, j’ai pour ma part une mémoire incroyable de ma maternelle. Les jeux qu’on faisait, une image vague mais bien présente du dortoir en première année, les récréation avec ma meilleure amie Marion (que je vois toujours d’ailleurs) et la morsure énoooorme que j’ai infligé à la petite Julie le jour où j’ai considéré qu’elle m’avait piqué mon amie. Les patins à roulette jaunes et bleus, la cantine et cette dame qui me resservait avec plaisir des lentilles parce que j’étais la seule à aimer ça, le bisou sur la bouche échangé avec Clara en grande section pour « savoir ce que ça fait » et le « beurk » qui en a suivi, les spectacles de fin d’année, la directrice Sylvie qui jouait de l’accordéon et m’impressionnait au plus haut point…je pourrais en écrire 3 pages je crois.

Moi qui ai l’impression que c’était hier je dois faire le deuil de mon histoire et laisser fiston y prendre sa place. Cela doit probablement indiquer une peur du temps qui passe, de vieillir.

La nouvelle loi et nouvelles règles de vie

Enfin quelque chose qui change aussi la donne. Dès la rentrée, l’instruction sera normalement obligatoire à partir de 3 ans (bon ça implique de pouvoir justifier de le faire à la maison pour certaines familles mais cela ne pourra pas être notre cas). Dans tous les cas on l’aurait mis à l’école MAIS en fait selon la directrice, ça implique des règles un peu plus strictes, du moins dans cette école je ne sais pas si c’est partout pareil…terminées les demi-journées, les fois où tu pouvais éventuellement jouer un peu pour prendre des vacances hors vacances scolaires officielles (ne niez pas j’ai plusieurs copines qui l’ont fait :p). En gros ils nous ont fait comprendre que désormais ce n’était pas une « crèche améliorée » mais une « pré-école élémentaire ».

Avec la crèche familiale déjà il y avait des règles assez claires mais selon la situation on nous arrangeait parfois tant qu’on payait la journée ou l’heure, surtout qu’apparemment (je dis apparemment mais on nous l’a dit de vive voix) vu notre comportement de parents sympa qui ne râlent pas à la moindre occasion, la structure essayait de nous arranger au max. Là ce sera différent et c’est normal, mais forcément ça fait quelque chose la nouveauté.

J’ai aussi ressenti une pression lors de la visite de mardi quant à la « propreté ». Pour fiston c’est bon donc ça ne nous concerne pas mais les parents d’un enfant qui aura 2 ans et demi en septembre et qui ne va pas du tout sur le pot actuellement ont posé la question…à laquelle leur maîtresse a répondu assez froidement « ben il va falloir que ce soit le cas en septembre c’est tout ». Je ne veux aucune polémique là dessus car je comprends totalement le manque de moyens des structures pour pouvoir gérer tout le monde (et que les couches rajoutent un truc en plus) ainsi que l’angoisse des parents. Mais désormais dans la mesure où l’instruction est obligatoire, je trouve ça un peu fort de dire aux parents que leur enfant DOIT être propre dans le sens où, de toute manière, il n’ont aucun autre choix (ah si faire l’instruction à la maison mais tout le monde ne peut pas se le permettre). C’est un exemple qui m’a plongé de suite dans une rigidité à laquelle nous n’étions pas confrontés jusque-là et il va falloir s’y habituer.

Sinon et bien rendez-vous pour d’autres articles du genre dans 3 ans pour le CP (quoi que, vu qu’il sera dans la même structure ça sera probablement moins marquant), le collège (là je chialerai), le lycée, les éventuelles études…

Si vous avez des petits « trucs » que vous avez mis en place pour que cette étape se fasse en douceur, que ce soit pour vous ou vos enfants, n’hésitez pas, ça servira à pas mal de personnes qui tomberont sur l’article 😉 (et à moi au passage).

Maman en Chantier

15 commentaires sur « Se préparer à la première rentrée scolaire »

  1. Là maintenant tout de suite, je suis devant le collège ! Mon Doudou est en visite immersion dans une classe de 6eme!
    Ça passe trop vite!!!
    Je ne me suis jamais inquiétée de l’école car mon Doudou est allé dans mon école maternelle, mon école primaire et de ce fait mon collège ! Il a eu une de mes maîtresses! Peut-être parce que je connais les lieux, mon inquiétude était plus concentrée sur le fait qu’il se fasse des copains!!!
    Mais ce sont des étapes importantes et il faut en parler!

    Aimé par 1 personne

    1. tout à fait ! alors perso si il allait dans les écoles que j’ai connu (en fait une maternelle et ensuite j’ai fais primaire/collège/lycée dans le même endroit), là par contre je serais inquiète :p. c’est bien que toi ça soit quelque chose de bien !

      Aimé par 1 personne

  2. Je suis bien contente d’être une sénior et ne plus avoir à traverser tout ça ! Le souvenir des livres à recouvrir, des fournitures à acheter, la ruée dans les magasins, ouf c’est fini pour moi !

    Aimé par 1 personne

  3. Ici, visite officielle de l’école samedi matin. On connaitra la maitresse et ses camarades de classe. On a hâte tous les 3 d’y aller! En plus, on poursuivra avec la kermesse, de quoi bien occuper Tess 😉
    Pour la préparer, elle ira cet été 4 jours par semaine au centre de loisirs. Elle a hâte et j’espère vraiment que ça lui plaira car jusque là, elle ne connait que la nounou… Et qu’est ce que ça me fait mal au coeur de moins voir celle qui est devenue maintenant une amie!!
    Concernant la réforme, chez nous, ils n’ont pas été si intransigeants à l’inscription. Tout dépendra de la décision de l’inspecteur à la rentrée pour l’histoire des demies journées, mais elle incitait fortement à ça (Tess ira quoiqu’il arrive à la journée avec cantine + garderie le soir).
    Affaire à suivre samedi donc 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s