Publié dans Vie de maman en construction

Pourquoi il faut toucher son bébé

Je vous ai parlé il y a peu de cet article que je voulais faire sur l’accouchement de ma mère…pour l’instant il ne verra pas le jour car je ne sais sous quel reflet l’aborder. Mais il y a un aspect qui m’a beaucoup fait réfléchir depuis, cette absence de contact que nous avons eu lors de mes premières semaines de vie.

Il y a quelques jours je regardait l’émission ça commence aujourd’hui sur France 2. Pour être honnête c’est le genre d’émission que je mets en fond sonore sans vraiment écouter quand je fais le ménage…mais là j’ai été un peu clouée, pourtant le sujet ne me parlait pas de base. En gros on parlait des grands-parents qui ne voyaient plus leurs petits-enfants. Et une grand-mère a raconté son parcours. 3 enfants. 2 avec lesquels ça se passe super bien. Et une, l’aînée, qui a eu un problème à la naissance et qu’elle n’a pas vu ni touché pendant 1 mois. Cette dernière l’a toujours rejeté et ne souhaite désormais plus aucun contact avec elle. L’histoire date de plus de 40 ans, donc les choses n’étaient pas les mêmes en maternité… De base elle n’avait pas forcément pensé que leur opposition pouvait être liée à cette absence de lien à la naissance, mais la psy du plateau a évoqué cette possibilité. Bien sûr d’autres raisons peuvent se greffer mais je suis convaincue que ce départ n’est pas le meilleur.

Hormones et confiance

De multiples études ont démontré que le toucher est essentiel chez tout le monde, et chez les bébés en particulier. C’est cela qui permet de leur montrer notre présence, et le contact de peau à peau permet de libérer des hormones contre le stress et de développer la confiance en soi et l’amour. Il a été prouvé qu’un bébé pouvait même avoir des problèmes de développement à court ou long terme à cause d’absence de toucher. Je ne peux évidemment rien affirmer ni infirmer, je ne suis pas médecin ou professeur, mais ça me paraît tout sauf idiot.

Quand le lien ne se fait pas

Venons en au fait. La grossesse de ma mère s’est bien passée apparemment mais à la dernière minute il y a eu de nombreuses complications, mon cœur s’arrêtait de battre et elle risquait aussi d’y passer, elle a donc eu droit à une césarienne en urgence. Même si elle n’était pas loin du terme, vu qu’ils n’avaient pas vu les soucis avant, j’étais sous alimentée et ai été considérée comme une prématurée. J’ai ainsi été placée en couveuse pendant plusieurs semaines, ma mère ne pouvant me voir (dans ma couveuse) qu’une ou deux heures par jour. Je suis rentrée à la maison au bout de quelques semaines et puis la vraie vie a commencé.

Mais…d’aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais supporté que ma mère me touche, les premiers souvenirs de ça remontant à environ 4 ans, mais à ce qu’on me dit c’était pareil avant l’âge de 4 ans. C’est terrible et en tant que maman c’est horrible à dire car ça me fait de la peine pour elle de dire ça, mais j’ai fait un véritable rejet. Viscéral. Et plus tard encore pire. Encore maintenant je peux enlacer mon père, lui prendre la main, mais avec ma mère c’est impossible, physiquement parlant, ça me glace.

Ma mère, de son côté, a également depuis longtemps beaucoup de mal à dire ses sentiments et à me toucher, et je pense que vu mon propre rejet physique elle a du s’adapter et finir par faire un rejet elle aussi, je ne sais évidemment pas comment ça aurait été si j’avais été plus câline avec elle. Je me souviens encore la voir faire un câlin à la fille de sa meilleure amie qui avait mon âge, ça m’avait rendu triste et dégoutté en même temps, comme si c’était pas normal.

Des pratiques médicales qui changent

30 ans ce n’est rien. Et pourtant je pense (et j’espère de tout mon cœur) que beaucoup de choses ont changé en 30 ans. Il y a quelques temps on croyait que les bébés ne ressentaient pas grand chose…sous couvert de soins médicaux on les privait de beaucoup de choses. Evidemment je n’ai pas tous les tenants et aboutissants mais dans mon cas je suis sûre que ça n’aurait pas changé grand chose que ma mère puisse rester plus longtemps avec moi, mais non il avaient décidé que ce serait 1h par jours, pas plus, sans évidemment justifier cette décision médicalement. Désormais en règle générale (malheureusement il y aura toujours des exceptions…) on sait que le contact avec les parents – la mère ET le père – est primordial pour la suite de la vie d’un bébé. Alors on fait au max pour accorder soins et bien-être de l’enfant et de sa cellule familiale.

Touchez, touchez….

Vous voyez, c’est pour ça aussi que les blogueuses ont un blog. Ce journal intime qui te permet parfois d’avancer. Depuis le premier mot de cet article je me suis remémorée des choses et beaucoup de choses s’éclairent…Je vois bien que fiston n’est pas du tout comme moi enfant, et ma mère le voit bien aussi. Elle ne cesse de répéter à quel point, à son âge, je refusais toute approche, tout bisou, tout câlin. Fiston, lui, ne demande que ça.

Le seul point positif de mon côté, c’est que si j’ai toujours beaucoup rejeté le contact physique avec ma mère et les étrangers (je ne suis pas tactile du tout au quotidien), je suis très câline avec mon homme et mon fils, j’ai d’ailleurs très souvent ressenti ce besoin du toucher, mais pas par n’importe qui, si quelqu’un que je ne connais pas me touche la main par exemple ça me fait monter dans les tours très vite côté énervement. Dès sa naissance j’ai énormément touché mon fils et au quotidien dès qu’on est au calme je lui caresse les cheveux, la tête, les bras, les pieds. Quand il dit stop parce que ça commence à ne plus lui plaire, on stoppe. Et lui fait de même, il me caresse souvent la joue et les cheveux et disant « ma petite maman ». ça ne durera sûrement pas toujours, lui aussi aura besoin d’indépendance, mais je sais que je lui aurai transmis via ma peau le maximum de connexions d’amour.

Maman en Chantier

7 commentaires sur « Pourquoi il faut toucher son bébé »

  1. Quand ma file a accouché de sa 1ère fille elle a du s’en séparer rapidement à cause d’une infection suite d’accouchement (au moment de la grève des sages femmes y a 18ans). On lui a dit d’arrêter d’allaiter car ça empoisonnait la petite. Et en plus de ça vu qu’elle était entrée en urgences dans une clinique elle ne pouvait pas y garder le bébé.
    Et environ 1 mois après la petite a du être hospitalisée, elle avait failli mourir étouffée, par chance ma fille avait senti que quelque chose n’allait pas (instinct maternel) elle est arrivée à temps. Donc pas assez de contacts. La « petite » qui a 18 ans maintenant est autiste asperger. Si ça vient de ça j’en sais rien !

    Aimé par 1 personne

  2. On nous avait dit de beaucoup prendre/porter notre fils quand nous l’avons eu justement a cause du manque de sa naissance et de sa vie a la pouponnière car même si le personnel fait son maximum elles ne peuvent malheureusement pas faire de miracle et 3 mois c’est long !!! Aujourd’hui c’est un petit garçon câlin qui aime nous toucher et qui cherche souvent le contact par ses câlins justement ou jute p ar une main ou même ses pieds 😄

    Aimé par 2 personnes

  3. J’ai eu la chance d’accoucher 2 fois et de faire du peau à peau a chaque fois pendant des heures et des heures ! Je dis chance car j’ai menacé d’accoucher prématurément à chaque fois à cause d’un utérus contractile ( venez jeter un œil à mon blog je débute). Et après de favoriser les massages, les caresses avec mes nouveau né mais. Cela continue quand ils grandissent… C’est tellement important et rassurant pour qu’il puisse développer des émotions… Ils s’en sont même rendu compte dans les orphelinat où les câlins n’étaient pas les bienvenu avant et sont de rigueur maintenant !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s