Publié dans Vie de maman en construction

2 ans après la dépression post partum, fière de vous aider

Au moins une fois par semaine, je reçois des témoignages. De femmes à 100%. Qui ont peur de la dépression post-partum, qui sont en plein dedans ou qui s’en sortent tout juste. Même si évidemment je n’ai pas la science infuse, apparemment mon témoignage a aidé certaines à avancer, et surtout pour la majorité, à faire entendre leur détresse à leurs proches…

Cet article est donc plutôt un petit récap. En effet, après l’article sur comment soulager les coliques de bébé qui est clairement le plus lu chaque jour, vous atterrissez majoritairement sur ma page grâce à cause de mots clefs liés au post-partum. Et oui il y a 2 ans j’étais en plein dedans. Croyez-moi ou non mais c’est une période hyper floue, j’ai un mal dingue à me souvenir de ce que je faisais de mes journées. Je sais que je dormais beaucoup, que je continuais à m’occuper de mon fils à la sortie de chez la nounou, mais autrement c’est le trou noir.

J’avais donc écris un article au début (enfin…disons quand j’avais réussi à mettre des mots dessus vu que ça durait déjà depuis 4 mois). Puis un second quand je m’étais enfoncée par manque de connaissances du corps médical sur cet état. Un troisième enfin lorsque je culpabilisais à fond d’infliger ça à ma famille. Et enfin un dernier…quand je me suis sentie VRAIMENT mieux, même si je me souviens que c’était pas encore l’éclate totale.

Il y a quelques mois, j’ai reçu un message de Laura, jeune maman, totalement incomprise par son entourage et qui pensait à en finir…Je ne lui ai pas menti. Oui quand on est dans cette période bordel que c’est dur. D’un côté on existe plus et de l’autre on souffre tellement qu’on voudrait que cette non-existence soit réelle. Et puis hier, Laura m’a écris de nouveau, ce qui motive l’écriture de mon article. Elle m’y explique combien les témoignages comme le mien ont été précieux « surtout le dernier, qui m’a montré que peut-être, un jour, je pourrais m’en sortir même en ayant été au plus mal ».

Alors oui la blogo c’est pas tout rose, c’est même carrément noir sur certains aspects, mais si par nos expérience dans quelque domaine que ce soit, on peut aider d’autres personnes, c’est déjà énorme. Parce qu’à contrario, c’est aussi vous qui m’avez aidé, même de manière infime, à relever la tête…

Maman en Chantier

14 commentaires sur « 2 ans après la dépression post partum, fière de vous aider »

    1. oui ça c pas mal…après jen ai vers chez moi mais hyper difficile d’avoir une place et surtout faut y avoir accès au tout début parce qu’en plein dedans tu n’as plus la force d’aller ou que ce soit, encore moins pour parler de ce que tu vis 😟. Donc faudrait davantage informer sur ce qui est mis en place pour que les mamans puissent y aller dès les premiers symptômes

      Aimé par 1 personne

  1. Je me souviens après mes deux premières grossesses avoir ressenti un profond malêtre… je ne sais pas si c’est ça le post-partum, mais ça me stress un peu pour cette nouvelle naissance… Chaque grossesse est différente alors, c’est peut-être aussi le cas de ce qui se passe après la naissance!

    Aimé par 1 personne

    1. Tout à fait…je ne souhaite à personne le post partum, en fait ca dépasse le mal être c’est vraiment un coup de massue. Mais heureusement ça n’arrive évidemment pas à tout le monde et je croise perso pour que ça ne m’arrive pas à nouveau

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s