Publié dans Vie de maman en construction

Ce/ceux que mes enfants ne connaîtront jamais

A chaque génération la même rengaine…je suppose. Ah ça on se moque bien des petits vieux qui disent « de mon temps ». Ben ouai mais même sans le vouloir, un jour un dérivé de cette phrase sortira de ta bouche, comme un passage obligé…

En effet on le dit tous. Pas forcément d’ailleurs pour dire que c’était mieux, mais forcément différent. Impossible que le monde et le quotidien ne changent pas en 20/30 ans. Parfois on pense aux siècles passés et on en parle comme si ils avaient été identiques d’un bout à l’autre. Le même quotidien en 1201 et en 1299. Ben non, eux aussi ils avaient des évolutions, des régressions. Alors je pense parfois avec nostalgie aux choses et aux gens que mes enfants ne connaîtront jamais, sinon par notre mémoire.

Les gens

Les proches qu’on aurait aimé leur présenter. Ici fiston a beaucoup de chance il a ses 4 grands-parents et encore 3 arrières-grands-mères et un arrière-grand-père. J’aurais tant aimé qu’il connaisse mon papy français…et mon papy turc. Le premier a participé activement à mon éducation, j’en ai parlé sur le blog il y a quelques mois. Je n’imagine même pas sa fierté si il avait rencontré fiston. Et mon homme. Parfois j’imagine les conversations qu’on aurait pu avoir.

Il y a ces grands tablées que j’ai connu enfant et qui n’auront plus lieu. Parce que dans la génération d’avant il y avait beaucoup de cousins, mais pas dans la nôtre. Donc au fur et à mesure des décès, tout cela se réduit comme peau de chagrin.

Et puis ils ne connaîtront pas la moi que j’étais. Cette personne plus joyeuse, plus insouciante. C’est tout à fait normal et logique, mais parfois ça me fait bizarre.

Les choses

Elles sont nombreuses…quand je me remémore mon enfance je vois ça avec mes yeux d’enfant qui découvrait et j’ai peur que ces choses lui manquent. Mais non elles ne lui manqueront pas vu qu’il découvre son propre monde qui, quelque part, n’est plus réellement le mien. Et tout ça n’a pas existé dans le sien. Un peu comme les dinosaures 🙂

  • L’électronique des années 90 : walkman, VHS, discman, gameboy, portables basiques type 3310…Bon avec mon père qui a tout gardé il se trouve que fiston sait même mettre une VHS dans un magnétoscope, et ça me fait plaisir. Après tout on a bien connu aussi les vinyles donc pourquoi pas. Je reconnais que le côté « à la carte » me plaît moyennement. On a 10.000 chaînes et au final on sait jamais quoi regarder. On peut tout voir à l’heure qu’on veut alors que je me souviens avoir attendu des mois comme une cinglée la sortie de Titanic en cassette…Maintenant si t’as pas vu un truc à la télé ou au cinéma tu peux te débrouiller pour le voir. Moins d’attente, de plaisir à obtenir. Avant il fallait avancer trois plombes ou rembobiner pour entendre la même chanson. Là un clic et paf tu te fais un lavage de cerveau.
  • La musique des années 90 : Quand je parle de musique je veux dire ce qui passait à la radio et qui cartonnait. Pas les trucs confidentiels (vachement bien et que j’adorais hein, mais qui ne diront rien à personne). Et là c’est l’exemple type du coup de vieux. Quand je vois ce qui sort actuellement de typique pour les jeunes ben…y’a une partie que j’adore et je chante les chansons avec mon fils. Puis le reste j’ai envie de me mettre un doigt au fond de la gorge. Je ne vais pas nécessairement éduquer fiston aux 2Be3 ou à Céline Dion, mais je compte bien lui donner une culture musicale digne de ce nom. Les ados de 16 ans qui connaissent pas les Beatles ou Edith Piaf désolée mais ça a tendance à me donner des sueurs froides. Pourtant c’était pas de mon époque, mais y’a des trucs à savoir.
  • Les voyages récurrents : pas de méprise, avec le chéri on adore voyager. On fait des week-ends, des vacances…mais on a pas le même temps ni l’argent qu’avaient nos parents. Là ce n’est pas vraiment une question d’époque mais c’est super personnel. Nos mères étaient toutes deux dans l’éducation nationale, donc sa mère instit avait toutes les vacances scolaires et emmenait chéri dans la famille, et la mienne avait une grande partie des vacances scolaires et mes grands-parents m’emmenaient le reste du temps. Ils ne roulaient pas sur l’or mais vivaient bien et m’en faisaient profiter. J’ai connu donc assez tôt de nombreux pays, ce qui ne sera pas le cas de fiston, notamment à cause des problèmes que le monde rencontre actuellement mais je ne m’étendrait pas sur le sujet.

En gros, ils ne connaîtront pas MON monde mais construiront le leur. Avec la part d’héritage que cela implique et les valeurs qu’on tentera de leur inculquer pour faire que eux aussi, un jour, soient nostalgiques de leur enfance.

Maman en Chantier

Ps : je désamorce à nouveau toute question qui pourrait être faite sur le « ils » en parlant de mes « enfants ». Je n’ai toujours qu’un seul enfant et aucune annonce à faire :). Je considère simplement que ce discours concerne toute ma descendance (oh le mot pompeux).

8 commentaires sur « Ce/ceux que mes enfants ne connaîtront jamais »

  1. C’est vrai, combien de fois on l’entend dire ça, mais je le dis aussi souvent à qui veut bien m’écouter. Impossible de ne pas comparer nos époques. Parfois c’est la nostalgie simplement.
    Je n’ai hélas connu que ma grand mère maternelle et seulement 6 ans, j’aurais bien aimé pouvoir discuter avec mes aïeux… Ils sont nos mémoire.

    Aimé par 1 personne

  2. Ahh les fameuses cassettes !! Je n’ai pas d’enfant mais un petit frère de 6 ans et je prends toujours un malin plaisir à lui faire découvrir les choses de mon enfance comme par exemple les cassettes où on avait enregistré Astérix et Cléopatre, dessin animé que j’avais dévoré !! 😍
    Après je suis une grande fan du groupe Indochine, pourtant cela ne fait pas partie des musiques actuelles que les jeunes écoutent alors qu’ils chantent toujours ^^
    Mes enfants découvriront leur propre monde et à leur tour feront découvrir le leur à leurs propres enfants, etc. Une roue perpétuelle et continue, nostalgique mais nécessaire quand on se rend compte de la vitesse à laquelle le progrès va !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s