Publié dans Vie de maman en construction

Je n’ai pas allaité et ça me va

Je lis beaucoup de témoignages en cette semaine de l’allaitement, sur le plaisir mais aussi les déboires de certaines mamans. Mais et celles qui n’ont pas allaité ? youhouuu vous êtes là ?

AM_b_bot_CombinationFeeding_WP

Pourquoi je n’ai pas allaité

La question fatidique que j’ai eu maintes et maintes fois. Tout simplement je ne le sentais pas. Je trouve ça magnifique et j’admire celles qui le font mais dans mon esprit ce n’était pas pour moi. Je préfère que mon bébé me sente bien plutôt que de me forcer.

Pas de regrets ?

Pas du tout, si ce n’est de ne pas avoir eu le médicament pour les montées de lait. Ma poitrine était aussi énorme que des obus et prenait la forme du soutien gorge, j’ai bien douillé (sûrement pas autant que des crevasses je vous l’accorde).

S’excuser de donner le biberon ?

J’ai l’impression que souvent on doit presque s’excuser de donner le biberon. Ma belle mère, parlant de la cousine de mon homme, a dit qu’elle le « nourrissait », elle. C’est vrai, moi je le laissais crever de faim. Certes il n’a pas eu mon sein mais il a eu toute ma quiétude et ma sérénité. Alors celles qui vont me dire qu’en allaitant, on donne le meilleur à son enfant (sous entendu toi tu es une grosse égoïste) et que c’est mieux, passez votre chemin. J’avais particulièrement apprécié l’intitulé d’un cours de préparation à l’accouchement qui parlait « d’allaitement au sein ou au biberon » (je sens que je vais avoir des remarques là dessus, c’est assez sensible comme sujet).

Le pire ? les autres

Finalement, il faut surtout rappeler que c’est un réel choix personnel. J’insiste bien parce que les réflexions du type « oh le biberon tu fais bien ça sera mieux pour le papa ». Non ! je ne l’ai pas fait pour ça mais pour mon bien-être et celui de mon bébé. Encore une fois je le répète je ne voulais pas me forcer. Mais si j’avais voulu allaité il n’aurait pas eu le choix, même si on en aurait bien évidemment discuté.

Pour les autres, j’ai même eu le reproche de ne pas avoir fait la tétée d’accueil. Mais mince je vous dicte comment vous faites votre vie ? Encore une fois bravo aux mamans qui allaitent, même voire longtemps, je vous admire beaucoup, mais j’admire aussi les autres, celles qui ont fait le choix du biberon, parfois contre l’avis général.

Chacune, nous ne sommes pas moins maman quelque soit notre choix ou notre parcours.

Maman en Chantier

57 commentaires sur « Je n’ai pas allaité et ça me va »

  1. Haha je souris car je suis en train de mettre à l honneur en ce moment comme tu la souligner la semaine de l allaitement. Il s agit bien évidemment d un choix personnel. Certaines qui avait même fait le choix d allaiter non pas pu parce que souvent mal accompagné. Ça c est dommage! Pour mon premier in m.avaiy culpabiliser de fumer j ai donc arrête a 3 mois . Me sentant a mon tour mauvaise maman.
    Il n y a pas de reproche à faire ceci ou cela . C est nous la maman on donne ce qu’on a de meilleur a notre enfant. Tu as fais le choix et tu l assumes c est une très bonne chose. Comme tu l à dit plus haut .. plutôt que de se forcer! alors je dis oui tu as fait le bon choix.
    Un échange quel qui soit avec son enfant ne concerne pas les autres.
    Mais oui il aura tjrs des pro-si des pro-ça pour te dire que tu n as pas fait le bon.choix .. mais OSF 😂
    Bisous ma belle

    Aimé par 1 personne

  2. C’est parfait comme ça! Ce qui compte c’est d’être clair et en paix avec soi-même. Pour moi l’allaitement a été tout sauf une partie de plaisir ! On est toutes différentes, chacun ses choix! Et qui peut dire au final quel bébé a été allaité au sein et l’autre au biberon!

    Aimé par 1 personne

  3. Haha j’ai eu les même remarque pendant ma grossesse car je ne voulais pas donner le seins cest limite on est des mauvaise mère. Au cour de prépa il dise aussi allaitement seins ou biberon.

    Aimé par 1 personne

  4. Je n’ai pas allaité et je n’ai aucun regret non plus. J’ai pris cette décision sereine avec moi même, mon mari et mon bébé. Toute argumentation sur l’allaitement au sein ne me touche pas et au contraire m’agace car oui, je connais tout ses bienfaits mais ce n’est pas ça qui me fera changé d’avis surtout quand on nous le répète 100 fois.
    Les pro allaitement maternel parlent souvent de la pression qu’on leur met et que c’est difficile d’allaiter. Le personnel n’est pas formé, on fait tout pour leur mettre des bâtons dans les roues… Et bien j’ai envie de leur dire que c’est pareil pour le biberon… Notre monde n’est pas plus rose que le leur. Nous aussi on se fait juger, on en parle comment 2h après la naissance de ma fille on m’a donné un carton d’une vingtaine de biberons sans explication?…
    Et puis finalement, j’ajouterai quelque chose qui ne plaira peut-être pas: contrairement à toi, je ne leur dis pas bravo, je ne les admire pas… Elles ont fait un choix tout comme nous et c’est tout.
    L’allaitement maternel ou au biberon, ça se fait avec le même cœur de maman, pour le bien être de tout le monde 🙂
    (En relisant mon commentaire, je me trouve un peu dur, je tiens à dire que je n’ai rien contre les mamans allaitantes, bien au contraire 😉 )

    J'aime

    1. Je trouve comme tu le souligne à la fin ton commentaire assez dur . Je suis une maman allaitente , je respecte tous les choix des mamans , Le biberons ou le sein , mais je te trouve assez dur… voilà je voulais juste le dire … mon commentaire ne sert pas à grand chose mais bon 😮

      Aimé par 1 personne

  5. C’est clair qu’allaiter un bébé en étant angoissée ou pas du tout sereine c’est pas l’idéal, ni pour la maman ni pour le bébé. Le but étant évidemment que le choix soit serein, sans regret ni pour soi ni pour le bébé et qu’il soit en accord avec nos capacités du moment. Donc, tout ça pour dire que tu as bien raison, ton choix est le tiens et il doit te rendre sereine sans te sentir « coupable »!
    .

    Aimé par 1 personne

    1. de rien ! perso y’a un article en particulier qui m’a fait bondir (je dirais pas lequel toute façon je m’en souviens plus) où en gros la nana disait que c’était la meilleure solution. pour toi, oui madame. pas pour tout le monde

      J'aime

  6. Coucou moi j’ai fait les 2 : allaitement plus biberon car ça m’a vite saoulé……je n’ai pas eu mal mais juste un gros ras le bol, du coup je tirais mon lait! Il y aura toujours des critiques quoique tu fasses! Chez moi, on m’a plus déconseillé de ne pas le faire! Quand mes copines me demandent, je leur dit que c’est à elle de voir……c’est mieux que ça saoule!!!!!

    Aimé par 1 personne

  7. Définition du petit Larousse :
    Mode d’alimentation du nouveau-né et du nourrisson dans lequel le lait joue un rôle exclusif ou principal.

    A quel moment on parle de nichon exactement ???
    100% des mamans allaient leurs enfants !
    Pour ma part j’ai eu 1-la possibilité, 2-la facilité et 3-l’envie d’allaiter mes enfants au sein. Que chaque maman fasse bien ce qu’elle veut du moment qu’elle et bébé sont heureux ♡♡♡

    Aimé par 1 personne

  8. Hey! Je n’ai pas allaité et j’assume, c’est très beau mais j’ai préféré faire au biberon. Et mon fils ne s’en porte pas plus mal, sachant qu’il était prématuré et qu’il n’st pratiquement jamais malade…j’en suis fière! A très vite. Bises

    Aimé par 1 personne

  9. Donner le sein en étant pas sereine, ce n’est pas top mais si on donne le sein en étant sereine alors c’est le top des tops (mieux que le biberon avec sérénité), j’ai toujours dit, il faut faire le choix en ayant vraiment les connaissances, et combien de femmes ont vraiment de connaissance sur l’allaitement ? 5% (et encore aujourd’hui je suis optimiste). J’allaite depuis des années et jamais une crevasse alors… et si l’on se sent coupable, c’est peut-être parce que l’on est pas à l’aise avec son choix. Quand je vivais en Chine, les bébés sont confiés souvent à leurs grands mères (alors le coup de toutes les mamans allaitent ça me fait rire)

    Aimé par 1 personne

    1. tout à fait ! moi perso je suis trés renseignée et clairement ce n’était pas pour les histoires de crevasses ou difficultés mais je ne me sentais pas « active » dans cette histoire, je ne sais pas c’est dur à décrire comme sensation

      J'aime

  10. J’ai allaité mes 2 enfants plusieurs mois et pourtant je ne peux qu’être d’accord avec tes propos… J’ai toujours dis qu’il valait mieux un biberon donné dans la sérénité qu’un sein offert dans le stress… Les gens auront toujours quelque chose à dire. Ici, la belle famille n’était pas contente car elle ne pouvait pas donner de biberon, je les avais privé de ça ! Alors, bon, tu vois, quels que soient nos choix, assumons les et laissons parler les gens !

    Virginie

    Aimé par 1 personne

  11. Si je ne devais dire qu’un mot en commentaire ce serait : « Amen ! » ^^
    Bah oui je suis dans la même situation que toi et comme toi je n’ai pas été épargnée par les remarques. C’est d’ailleurs avec ce sujet que j’ai remarqué pour la première fois à quel point les gens se sentaient libre de s’inviter dans ta vie pour donner leur avis dès qu’il est question d’enfants.
    Si je devais émettre une critique sur ton article elle serait sur le titre car tu as bien allaité ton enfant. Pour moi biberon ou sein c’est de l’allaitement après tout on ne lui fait pas commencer sa diversification alimentaire à la naissance et on ne le laisse pas mourir de faim pour autant donc c’est bien de l’allaitement (CQFD^^).
    Allez à très vite 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Franchement, loin de moi de vouloir faire une polémique mais pour moi et selon la définition du dictionnaire « allaiter c’est le fait de donner du lait produit par la mère à un nourrisson ou à un enfant ». (selon vulgaris-medical)
      « L’allaitement correspond à l’action de nourrir la progéniture des mammifères, grâce au lait produit et sécrété par les glandes mammaires des femelles. Les petits activent la sécrétion du lait par la tétée du mamelon. » (Futura science)
      Personnellement je suis avant tout pour le respect du choix de la maman dans le mode d’alimentation que l’on souhaite donner à son enfant (sein ou biberon) mais je défends aussi l’allaitement maternel car en tant que maman allaitante j’ai été confronté à beaucoup de difficultés et d’incompréhension du corps médical (et peu de soutien) et pour cela qu’il me parait important de ne pas mélanger tout les terme pour quand même savoir de quoi on parle.
      Et on est bien d’accord qu’une maman qui n’allaite pas son enfant n’est pas une « moins bonne » mère. Ce sont juste des choix différents comme chacun le fait tout au long de la vie de son enfant. Et chaque choix doit être respecté.
      Bon désolé pour le pavé, ce n’est pas du tout personnel mais c’est important pour moi de remettre les choses dans son contexte 😉

      Aimé par 2 personnes

      1. je comprends tout à fait ce que tu veux dire. néanmoins j’ai peur parfois que les différences lexicales entre les deux façons de nourrir soient parfois culpabilisantes. ça je veux bien croire que l’allaitement est difficile et que le corps médical est parfois peu délicat (voir pas expérimenté sur la chose). il faudrait peut-être de nouveaux termes, notamment pour le fait de nourrir au biberon

        Aimé par 2 personnes

        1. Je pense que nourrir c’est simple et très bien. On nourris tous nos enfant peut importe la méthode (sein, biberon ou cuillère) et c’est bien ça l’essentiel non ?
          Il existe bien biberonner mais je trouve pas ce terme pas terrible à vrai dire.

          Aimé par 1 personne

        2. oui c’est moche. moi le problème avec le terme de nourrir c’est que pour tous mes proches, ils considèrent justement que je n’ai pas « nourris » mon enfant. pour eux (tout mon entourage sans exception), nourrir = allaitement. ce n’est probablement pas le cas de tout le monde mais moi j’y ai bcp été confronté

          Aimé par 1 personne

      2. Coucou Claire,
        Tu fais bien de donner ton avis et c’est bien normal. D’ailleurs si je t’ai donnée l’impression que je ne respecte pas les mamans qui optent pour le sein je te présente alors immédiatement (et publiquement 😉 ) des excuses.
        Je te rejoins au final tout est une question de choix et de respect des décisions qui sont prises.
        De toute façon, quelque soit nos choix il y a de forte chance que quelqu’un trouve quelque chose à redire… Avant la naissance et quand notre bébé est encore un nourrisson les mamans qui allaitent aux biberons sont souvent jugés (on m’a même traitée de folle et d’irresponsable… Du coup tu comprends peut-être mieux m’ont engouement pour cet article^^) et j’ai remarqué que quand bébé avance en âge la tendance change pour au final dire aux mamans qui donnent le sein « Comment ?!? Vous lui donnez toujours le sein ? ». Je n’approuve aucune de ces réactions être parents est déjà une chose compliquée alors si en plus on nous culpabilise dès le début ce n’est vraiment pas facile.
        Pour ce qui est du sein certaines mamans subissent aussi très tôt des remarques déplaisantes « votre lait n’est pas assez nourrissant », « bébé n’arrive pas à tété… Débrouillez-vous c’est instinctif ce genre de chose après tout »… Bref, les gens manquent parfois de tact et d’écoute (et je ne tiens pas à en faire partie donc, à nouveau, désolée).
        Pour ce qui est des définitions et du cours de français^^ J’avoue que ton commentaire m’a (positivement) interpellé déjà parce que je me suis demandée qu’elle était la définition du dico (Larousse, mon amour^^) et ensuite parce que les définitions du dico sont aussi révélatrice de l’évolution (ou non) de la société et des mentalités. Vite, mon dico ! Le mien dit « Action de nourrir de lait un enfant ou un animal ». Cette définition du coup inclu le biberon…
        Mais bon on peut se faire un débat scientifico-sémantique je pense que la conclusion essentielle est : Respect, Tolérance et Indulgence..

        Je te souhaite une très belle journée et je te dis à bientôt 😉

        Aimé par 1 personne

        1. Merci pour ton commentaire. Rassure toi je ne me suis pas du tout sentie attaquée 😊
          Et puis en conclusion, je crois qu’on a exactement le même point de vue alors c’est bien ça le principal 😀

          Aimé par 2 personnes

  12. C’est tellement ça, au secours cette pression qu’on met autour de tout ça. Le pire que j’ai eu pour le grand A que je n’ai pas allaité : « vous le nourrissez? » j’avais envie de crier : « Non je le laisse crever de faim tu vois et c’est pour ça qu’il hurle non stop !!!!! »

    Aimé par 2 personnes

  13. Mais tu as fait ton choix et personne n’a à te le reprocher! C’est ta décision et on doit la respecter.
    De toute manière quoi qu’on fasse il y a toujours un personne pour trouver à y redire!
    Et puis ton fils à l’air de pas trop mal s’en sortir 😉

    Aimé par 1 personne

  14. Je comprends tout à fait ton article : pour mon premier, je n’ai pas allaité, je n’en avais jamais ressenti l’envie ni avant ni pendant la grossesse. Et puis la vie, et finalement, je me suis retrouvée à allaiter ses petits frères, jumeaux ! Globalement, l’allaitement, que ce soit au sein ou au biberon, il n’y a pas de secrets : il faut faire les choses comme on le ressent et puis c’est tout !

    Aimé par 1 personne

  15. Je fais partie de la team « Mamans non allaitante au sein » et franchement je ne le regrette pas même si j’ai hésiter pendant plusieurs mois et voulant tenter l’allaitement mixte pour finalement choisir le biberon vu que mon fils n’a pas daigner vouloir le sein lors de la tétée de bienvenue. Je suis entièrement d’accord avec toi lorsque tu dis qu’il vaut mieux une maman et un bébé heureux au biberon plutôt qu’une grosse galère avec le sein. Après j’ai eu droit aussi à des petits pics de certaines personnes de mon entourage du fait que je n’ai pas voulu allaiter mon fils au sein mais bon, ça m’est passé au dessus de la tête ces remarques. Par ailleurs, mon fils a été quasiment pas malade depuis sa naissance hormis des rhumes alors que l’un de ses cousins qui a trois mois de moins que lui a été allaité est souvent malade mais bon, je pense que ça n’a rien avoir. Je trouve fort dommage la pression que peut avoir certains soignants (médecins, sages femmes…) de prôner l’allaitement au sein au détriment du biberon et faire culpabiliser les mamans qui donnent le biberon (moi j’ai eu de la chance à ce niveau-là de tomber sur des médecins et sages-femmes pas pro-allaitement dans la clinique où j’ai accouché). Je pense que notre société devrait être plus clémente à ce niveau-là envers les mamans.

    Aimé par 1 personne

    1. tout à fait et le pire c’est qu’on culpabilise aussi les mamans qui allaitent parfois parce qu’elles sont considérées égoïstes pour le papa par exemple, je trouve ça dingue, dans tous les cas il y a toujours des gens maladroits et peu compréhensifs

      Aimé par 1 personne

  16. Merci merci pour cet article.
    Je n’ai jamais écrit d’article sur le sujet car je suis un peu blasée par tous ces discours moralisateurs et qui te jugent sur l’allaitement. Je pense qu’au fond chacun fait ce qu’il peut et ce qu’il veut. Les gens ne seront jamais contents de toute façon.

    Ce qui est dommage aussi c’est que nous ne sommes pas assez accompagnées quelle que soit notre démarche. Mon mari n’a pas été allaité je ne l’ai jamais vu malade, moi non plus et c’est la même chose. Mon bébé ne l’a pas été, c’est un géant qui est très résistant 🙂

    Après d’un point de vue physiologique en soi l’allaitement est plus naturel mais si on ne le sent pas, rien ne sert de le forcer parce qu’on s’y sent obligée.

    Aimé par 1 personne

  17. Jai justement écrit moi aussi un article sur l’allaitement et j’avais envie de lire de l’autre cotes du rideau . J’admire toute les mamans ( tant qu’elle ne congelé pas leurs gosses) . Je trouve cela super de ne pas allaiter si on le sent pas , il n’y a pas pire allaitement qu’un allaitement subie !

    Aimé par 1 personne

  18. Hello !
    Il est vrai que du fait de la semaine française de l’allaitement maternel, on lit beaucoup d’articles sur le sujet, et ça me parait logique, mais j’espère que ça ne vire pas en propagande ! Même si du coup ça fait un peu lourd à digérer arrivé au vendredi… Moi même j’en ai beaucoup parlé sur mon blog, profitant de l’évènement, mais je ne compte pas en faire un bourrage de crâne !

    Perso j’ai beaucoup hésité jusqu’à opter pour donner mon sein, c’est une décision qui fut discutée avec mon mari mais prise par moi seule, car je pense que c’est vraiment un choix de mère. Dans mon entourage plutôt « biberonnant », ou nullipare, je suis jugée d’allaiter, car « beurk pour tes seins » « ça fait vache » « après 1 mois tu devrais arrêter, c’est bon maintenant » blablabla… Quoique l’on fasse, ça ne plaît pas et les gens ne se gênent pas pour le dire ! Heureux sera le monde quand chacun gardera son avis pour soi.

    Je suis heureuse de donner le sein à ma fille aujourd’hui et j’espère continuer, et surtout je souhaite à chaque maman d’être heureuse dans sa façon de nourrir son enfant 🙂

    Aimé par 1 personne

  19. Tellement vrai cet article. Il faut voir le regard des autres sur toi quand tu dis que tu donnes le biberon. Même certains amis proches se sont mis à me faire des réflexions comme quoi une femme était faite pour donner le sein et que donner le biberon était inadmissible. Mais qui sont-ils pour me juger et ne pas respecter mes choix. Le pire je crois ca a été le regard de la femme à la maternité à qui j’ai demandé le 1er biberon pour ma fille. Elle m’a regardé avec un tel dédain que j’en ai beaucoup culpabilisé… avec la chute d’hormone je ne vous raconte pas mon état.
    Allaiter, moi non plus je ne le sentais pas. Je ne regrette pas mon choix. Je n’ai pas le sentiment que ma puce m’aime moins parce que je ne l’allaite pas. Mon amour, je lui prouve de mille et une autre manière!
    Laure

    Aimé par 1 personne

  20. Je suis entièrement d’accord avec cet article! Moi aussi j’ai choisi le biberon et j’assume ce choix! Néanmoins, je regrette que suite aux soucis de mon bébé (RGO) on m’a souvent fait la réflexion « ah vous ne l’allaitez pas?!!! » sous entendu c’est de ma faute!!!

    Aimé par 1 personne

  21. Ah mille fois merci !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    j’en ai marre de lire des articles que sur le choix de l’allaitement… je me sentais seule, et tu as su écrire et dire ce que moi aussi j’ai choisi… je n’ai pas allaité et je ne regrette rien…. mais qu’est ce qu’on se sent mal vu …

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s