Publié dans Vie de maman en construction

Ne pas oser dire cette envie du deuxième…

Plus le temps passe plus je me dis que ce n’est pas juste…Pourquoi est-ce que je ressens à ce point dans ma chair l’envie d’enfants ? Alors que, clairement, je ne me sens pas le droit d’en parler…

Quand-un-second-enfant-arrive_imagePanoramique647_286

Cette envie irrépressible

Je lisais tout à l’heure l’article d’une maman qui se demande si elle doit écouter son envie d’un 5ème enfant…et ça a fait tilt. Clairement je ne pense qu’à ça. Voir une femme enceinte me noue le ventre (à part les amies. étrangement je n’ai pas de jalousie, juste de la tristesse), et surtout dans les magasins pour enfants j’ai du mal à ne pas aller zieuter du côté des nouveaux nés…

Mais pourquoi ? pourquoi est-ce si dur et pressant ? car oui cette envie je la ressent comme une douleur qui me broie les entrailles. C’était pareil quand j’avais envie d’un enfant la première fois. J’ai du mal à l’expliquer mais c’est comme ça dans mon cas. Bien plus physique que psychologique.

Tais toi

Seulement, et ça renforce sûrement ma douleur, je ne me sens pas le droit d’en parler…parce que je sais que le papa n’est pas prêt. Que la situation financière n’est pas idéale. Que tout le monde me dirait que je suis folle de repartir là dedans après ce que j’ai traversé… Pourtant ma psy me l’a bien dit, une dépression post partum n’est pas automatique à chaque enfant.

Du coup je me tais. Et c’est dur parce que j’aurais envie d’en parler, d’imaginer ce futur bébé même si il n’est pas pour tout de suite. Je ne sais pas comment expliquer mais actuellement pour moi notre famille n’est pas complète, comme si quelqu’un que je ne connaissais pas me manquait déjà et que j’avais besoin de me remémorer son souvenir.

A toi…

Tout comme ton grand frère je te pense, je t’espère même si techniquement ce n’est pas possible…J’espère tant que tu viendras, et dans pas trop longtemps (envoie de bonnes ondes à ton futur papa).  J’ai tant envie de voir le fiston partager sa vie avec un autre enfant, moi l’enfant unique qui me sens bien comme ça pourtant…Je pense à toi, ne t’inquiète pas je ne t’oublie pas. 

Maman en Chantier (plus que jamais)

34 commentaires sur « Ne pas oser dire cette envie du deuxième… »

  1. Oh mais tu as bien raison d’en parler et ton envie est tout à fait normale.
    Essaie quand même d’en parler au principal concerné qui sait?
    Et puis au final, pourquoi ça ne serait pas le bon moment? Au moins tu ne plantes personne? Et puis la vie est si courte!
    Je ne te dit pas de foncer tête baissée mais des fois c’est bien aussi de s’écouter, de mettre des mots sur ce que l’on ressent. De toute manière, il n’y a jamais de moment idéal.

    Aimé par 2 personnes

  2. Tes mots sont beaux et tristes en même temps… Ce mélange d’envie, d’espoirs, de doutes et de craintes, c’est tellement dur… Et après tout, pourquoi ne pas en parler ? Je crois qu’on n’est jamais prêt à 100% pour un enfant… mais qu’on y arrive toujours ensuite, quoi qu’il arrive ! Bon courage à toi et plein de pensées positives ! Bises

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai connu ce problème pour le n°4…
    Et il faut que tu en parles à « Papa en Chantier » 😀
    Non pas pour le brusquer ou le faire changer d’avis mais uniquement pour te soulager et avoir la possibilité d’aborder le sujet quand bon te semble.
    Pour ma part, j’ai essayé d’enfouir la chose pendant un an. Lorsque bébé3 a soufflé sa première bougie, j’en ai parlé à Papa. Il m’a dit oui seulement une an après 😉 et en plus nous avons encore mis un an pour le faire…
    En tous cas, il est important que tu puisses t’exprimer et ne pas garder tout ça en toi. C’est pas bon et surtout, l’envie ne partira pas. Je le sais car j’ai essayer de toutes mes forces de lutter contre cette envie sachant que Papa n’en voulait pas un 4ème surtout avec un n°3 arrivé sans rien demandé.
    Bon courage et patience…

    Aimé par 1 personne

  4. Tu sais moi j’avais envie du deuxième peu de temps après le premier et j’ne avais écrit un article mais dans l’histoire je ne suis pas seule à décider. Aujourd’hui j’envie aussi ces femmes enceintes et en même temps je me dis que je n’ai pas assez profité de mon fils (tout le paradoxe d’une mère quoi) mais j’espère sincèrement que l’on repartira en essai bébé au plus tard l’année prochaine !

    Aimé par 1 personne

  5. Tu as raison d’en parler… Gardez cela ne sera pas très sain, ni simple… Et cette envie n’est ni folle, si inavouable. Elle est juste normale. Et je te confirme que la dépression du post-partum n’est pas automatique à chaque enfant, même s’ils sont rapprochés… N’hésite pas à en parler au papa. Mon homme n’était pas hyper chaud pour un deuxième si rapproché, et pourtant aujourd’hui, nous n’avons aucun regret, ni l’un, ni l’autre !

    Belle journée

    Virginie

    Aimé par 1 personne

  6. Quoi qu’il en soit, et même si ce n’est pas « le moment », tu as tout à fait le droit de ressentir ce manque, de l’exprimer, sans culpabiliser…On ne contrôle pas ces choses là, tu as le droit d’y laisser libre cours…

    Aimé par 1 personne

  7. il faut discuter, parler, vous expliquer… C’est ce que j’ai fait avec « Doudou » ( il y a plus viril comme surnom, je te l’accorde) il ne voulait pas de deuxième immédiatement. et puis, on en a discuter pendant 2 longs mois. deux mois où je ne pensais qu’à ça. C’était viscéral. Un besoin ! et puis, un soir, en discutant plus intensément, on a pris la décision… C’est une décision importante, mais c’est aussi le plus beau choix qu’un couple puisse faire dans sa vie. Je sais ce que tu ressens, je l’ai ressenti durant plusieurs mois… et je sais que je le ressentirais dès que Manon ne sera plus un bébé… Je t’embrasse ma jolie maman.
    Marine
    Lftrouck

    Aimé par 1 personne

    1. merci ma belle…viscéral c’est totalement le mot, c’est incroyable quand même ce que le corps et l’esprit peuvent faire. je suis même prête à plein de sacrifices pour un second enfant tellement j’en ai envie…il va falloir que l’on en parle en effet 😦 je n’ai pas trop le courage pour le moment alors je tend des perches mais il ne comprend (ou ne veut pas) pas.

      J'aime

  8. Quel jolie texte. Je pense qu’il faut discuter avec ton chéri pour ce petit deuxième, parfois à force d’en parler, les choses bougent. Quoiqu’il en soit, je te souhaite que la situation se décante et que dans quelques mois un petit bébé n°2 vienne agrandir votre famille.

    Aimé par 1 personne

  9. Il faut parfois écouter son cœur… il n y a jamais de « bon » moment pour faire un enfant : travail, fatigue,crise, argent….

    Si ça peut te rassurera j ai également fais une dépression du post partum. J ai vu la peur dans les yeux de mon conjoint que ça recommence… mais la deuxième suite de couche a été une lune de miel… même moi je me suis surprise 😉

    Aimé par 1 personne

  10. Coucou!
    Tu devrais essayer de parler au principal concerné de ton envi même si le résultat en ressors négatif je penses que tu sera  » libérer  » d’un poids.. J’ai moi même connu cette période avec des ovaires polikystiques qui ont mis mes ovaires en sursis. Je sais qu’il ne me reste pas dix ans pour faire des enfants mais a ce moment la je ne m’autoriser pas a dire  » je veut un autre enfant avant qu’il sois trop tard » et puis un jour je me suis lancer et chéri a était d’accord .. Nous voila en essai depuis quelques temps.

    Je t’envoie tout mon courage et pleins de bonnes ondes !
    https://laviedemamancrapaud.blogspot.fr/

    Aimé par 1 personne

  11. Il me semble que c’est une envie qu’il est quasiment impossible de taire! Alors au moins sur ton blog, ca doit faire du bien d’en parler! je te souhaite de pouvoir bientôt concrétiser cette envie viscérale… ❤

    Aimé par 1 personne

  12. Chaque enfant est unique , chaque maternité aussi elle a raison te psy . Tu verras quand ce sera vraiment le moment se sera une évidence dans tes tripes 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s